preloader

Etude "Les exploitations laitières herbagères sont performantes"

Actualités » Etude « Les exploitations laitières herbagères sont performantes »
Etude

Est qualifiée de ferme herbagère, une ferme qui intègre une part majoritaire d’herbe dans l’alimentation du troupeau, par rapport aux autres fourrages (maïs, soja). De nombreuses publications font état de la bonne résilience technico-économique de ces fermes, notamment celles qui combinent baisse des charges et pâturage.

Mais qu’en est-il sur notre territoire, réputé pour ses bons rendements en maïs ? Les collectivités porteuses des actions agricoles des bassins versants ont coordonné une étude, avec l’appui des structures de développement agricoles partenaires, visant à évaluer les performances économiques des fermes qualifiées d’herbagères sur le bassin versant du Couesnon. L’étude s’est appuyée sur une base de données du CERFRANCE (369 fermes dont 91 qualifiées d’herbagères) L’analyse a porté sur l’année comptable 2019/2020.

La performance économique des systèmes herbagers est confirmée, qui ne doit pas masquer une relative disparité dans les résultats. Le revenu dégagé est même un peu supérieur dans les systèmes herbagers en comparaison de l’échantillon global. En regardant de plus près les fermes qualifiées d’herbagères, un sous-groupe « intermédiaire » (qui comporte une bonne part d’herbe – entre 55 et 65% de la surface- tout en conservant une part de maïs non négligeable) semble montrer une résilience plus forte. Ce sous-groupe présente de bons indicateurs économiques mais surtout une homogénéité plus importante des résultats entre fermes. Les résultats de cette étude vont être valorisés à partir de l’automne dans les réseaux de développement agricole ayant participé au comité de pilotage.

A télécharger ici

Syndicat bassin versant du Couesnon