preloader

Gestion des milieux aquatiques

Accueil » Les actions » Gestion des milieux aquatiques
Gestion des milieux aquatiques

La restauration des cours d’eau (et des zones humides)

La restauration des cours d’eau et des zones humides est un enjeu important sur le bassin du Couesnon pour atteindre les objectifs de bon état écologique des masses d’eau.

Les premiers programmes de travaux appelés Contrats Restauration Entretien (CRE) puis Contrats Territoriaux Milieux Aquatiques (CTMA), ont été mis en œuvre dès 2003 sur le bassin versant Loisance Minette puis en 2005 sur le Haut Couesnon et le Couesnon aval.

Fortement subventionnés par l’AELB, les Régions, les Départements et la FDPPMA35, les travaux de restauration des cours d’eau sont portés par le Syndicat Loisance Minette, le Syndicat Couesnon Aval et Fougères Agglomération (Syndicat Haut Couesnon avant 2018) depuis près de 20 ans.

Les programmes de travaux de ces CTMA sont dimensionnés en fonction des capacités financières des structures porteuses. Les traditionnels travaux d’entretien (gestion des embâcles, entretien de la ripisylve) sont petit à petit abandonnés pour laisser la place à des travaux de restauration plus ambitieux qui portent principalement sur l’amélioration de la continuité écologique, la restauration du lit mineur ou encore la suppression des abreuvoirs sauvages.

Les travaux proposés sont très divers et nécessitent dans tous les cas, l’acceptation des propriétaires et exploitants agricoles concernés. Il s’agit par exemple de :

  • Diversification, rehaussement du lit mineur
  • Remise du cours d’eau dans son talweg d’origine
  • Reméandrage du lit mineur
  • Aménagement d’ouvrages faisant obstacle à la continuité écologique
  • Suppression ou déconnexion de plans d’eau
  • Mise en place d’abreuvoirs
  • Plantation de ripisylve
  • Destruction de plantes invasives
  • Gestion des embâcles
  • Restauration des zones humides

Ces actions de restauration composent le volet milieux aquatique des contrats territoriaux (outil privilégié pour mobiliser des financements dédiés à l’amélioration des milieux aquatiques et à la lutte contre les pollutions diffuses).

Consultez les travaux de restauration des milieux aquatiques :

Zoom sur la restauration de la continuité écologique

Les poissons ont besoin de circuler librement le long des cours d’eau pour accomplir leur cycle biologique. Les poissons amphihalins, comme le saumon ou l’anguille, ont même l’obligation de passer une partie de leur vie en mer.

De nombreux obstacles font malheureusement barrage à cette migration (continuité écologique) et empêchent également le transit sédimentaire. Il peut s’agir de seuils de moulin, de ponts ou d’étangs. La migration est d’autant plus difficile que la chute d’eau est haute.

L’aménagement des obstacles prend réellement de l’ampleur au début des années 2010 avec l’établissement de la liste des cours d’eau sur lesquels la continuité écologique (migration des poissons et des sédiments) doit être assurée.

Les études réalisées dans le cadre des CTMA, et le cas échéant les travaux, sont réalisés en accord avec les propriétaires (en bleu sur la carte). Certains propriétaires refusent les aides publiques et décident d’aménager leur ouvrage seul (en jaune). D’autres propriétaires refusent tout aménagement (en rouge).

50 % des 60 obstacles situés sur les cours d’eau classés liste 2 ont été aménagés depuis 2010 notamment dans le cadre des CTMA.

Certains obstacles sont équipés de dispositifs de franchissement (passe à poissons, bras de contournement), mais cela ne résout pas les problèmes liés à la retenue d’eau créée en amont : ennoiement des frayères, augmentation de la température de l’eau, diminution du taux d’oxygène et colmatage des fonds. L’idéal reste donc de supprimer complètement les obstacles.

Contacts

  • Fougères Agglomération
    02 99 94 50 34
  • Syndicat du Couesnon Aval
    02 33 89 15 13
  • Syndicat Loisance Minette
    02 99 18 57 85
Syndicat bassin versant du Couesnon